logo

Anniversaire de la Guerre de 1870-71 PDF Imprimer Envoyer

   La Société d'Histoire et d'Archéologie de la Lorraine et ses sections sont engagées dans plusieurs manifestations visant à commémorer les 150 ans de la Guerre de 1870. D'autre part, les Cahiers lorrains contiennent de nombreux articles et comptes rendus d'ouvrage sur cette période. Enfin, de nouveaux ouvrages sur cette période en Moselle paraissent régulièrement. 

 

Chaque semaine, mémoire et actualité sur la Guerre de 1870-71


Parution :

philippe-martin

La guerre de 1870 ; témoignages écrits et imagerie populaire, Philippe Martin et Fabienne Henryot, Editions Hemisphères

La guerre de 1870 est aujourd´hui un conflit bien oublié ; elle fut pourtant essentielle. C´est au travers des innombrables témoignages laissés par ses combattants que les auteurs l´abordent, convoquant plus de cent témoins : officiers et hommes du rang, allemands ou français, qui font la guerre mais aussi administrateurs qui gèrent le quotidien et médecins qui essaient de soulager la souffrance et encore civils qui fuient et qui subissent. « Nous faisons, ici, écrivent les auteurs, la guerre des hommes, celle qu´ils ont vécue et comprise. » Ces témoignages sont enrichis d´illustrations exceptionnelles et tout en couleurs, révélant ce que l´imagerie populaire a donné à voir de l´affrontement. Images et textes forment le récit d´une guerre de 1870 faite et lue par des hommes et des femmes, loin des États-majors, des stratégies subtiles, des tables des généraux. Nous voyons la guerre des gens, celle qu´ils ont faite, celle dont on veut leur transmettre le souvenir.

 

Dans les Cahiers lorrains :

c-l1935

Un document relatif à la capitulation de Metz en 1870, LUCIEN KLIPFEL dans Les Cahiers lorrains de 1936











Articles : 

cheminsLaurent Thurnherr, directeur du musée de la Guerre de 1870 et de l'Annexion à Gravelotte a publié un article intitulé 

Commémorer 1870 : l'enjeu de préservation des traces pour le site Internet Chemins de mémoires du ministère des Armées.

 


Parution :

lecaillon

Les français et la guerre de 1870, Jean-François Lecaillon, Editions du Toucan

En juillet 2020, le pays commémore les 150 ans du début de la guerre de 1870 qui opposa du 18 juillet 1870 au 28 janvier 1871, la France à une coalition allemande emmenée par la Prusse de Bismarck.

Déclaré pour un motif d'Ancien Régime, ce conflit se caractérise du point de vue militaire par des batailles très sanglantes qui annoncent celles de l'été 1914, et du point de vue politique par des bouleversements qui se traduisent par l'avènement d'une République et d'un Empire résolument hostiles l'un envers l'autre.

Comment les Français, qu'ils soient combattants ou civils, ont-ils vécu ce conflit, dont rien ne laissait présager l'extrême violence et les implications politiques ? Les circonstances révèlent les peuples aussi bien que les individus.

En analysant les témoignages des soldats et des civils français, l'auteur a mené une enquête qui dévoile leurs sentiments pendant et après le conflit de 1870. Son livre explique les faits à travers les écrits des contemporains et se classe parmi les meilleures synthèses sur le sujet.


Dans les Cahiers lorrains :

c-l1935

La poste aérostatique pendant le siège de Metz (1871), L.-A. CHAINTRIER dans Les Cahiers Lorrains N° 1 de 1935










Dans Le Républicain lorrain :

ami-hebdo8.11.2020

Le dernier numéro des Cahiers des pays de la Nied contient un article intitulé guerre de 1870 et la tombe méconnue de Heckling

 

 


Parution :

grande-defaite

La grande défaite 1870-1871, Alain Gouttman, éditions Tempus

Si les images de la guerre de 1870-1871 ont fortement imprimées les consciences, la réalité et les enjeux de ce conflit demeurent méconnus. Pour éclairer cette matrice des affrontements franco-allemands consécutifs, Alain Gouttman a réouvert tous les dossiers : les circonstances du déclenchement du conflit, le déroulement des opérations jusqu'aux capitulations de Sedan, Metz et Paris, les raisons de la suprématie militaire allemande, la Commune de Paris et la réaction versaillaise... Se faisant, l'auteur resserre les liens qui unissent des événements trop souvent étudiés de manière disparate et propose une vision totale du conflit.






Dans les Cahiers lorrains :

c-l1971

Une lettre du général Camille Cremer de Sarreguemines, CHARLES HIEGEL dans Les Cahiers lorrains N° 1 de 1971











Archives :

genlor

La liste des soldats lorrains morts pendant la guerre de 1870-71, est proposée en ligne sur le site de l'Union des cercles généalogiques de Lorraine. Ce site comprend aussi les soldats originaires de l'Ile-de-France, de PACA et d'Allemagne.

 

 

Parution :

moritz

Dictionnaire de la Guerre de 1870, Yves Moritz, éditions SPM

Le premier objectif de la réalisation de ce Dictionnaire est de mieux connaître les grandes lignes de ce conflit qui a duré neuf mois et dix jours. Son deuxième objectif est de transmettre ce qu’a été cette guerre franco-prussienne méconnue en France et mal aimée par les Français. L’ouvrage s’inscrit dans les commémorations, en 2020 et 2021, des 150 ans des évènements de ce conflit franco-allemand. Ce Dictionnaire comporte 350 notices conçues dans un esprit pratique et pédagogique. Le préambule déroule la chronologie des événements entre le 19 juillet 1870 et le traité de Francfort du 10 mai 1871 : 98 dates, qui toutes reportent à une des notices. Leur lecture permettra de connaître et comprendre cette guerre, et de savoir pourquoi la France l’a tragiquement perdue.




 

Dans les Cahiers lorrains :

cl1984

Les capitaines et le chanoine COURTE, enfants de Longeville-lès-Saint-Avold, ou « Le sabre et le goupillon », Une fidélité française sans faille, LUCIEN HENRION dans Les Cahiers Lorrains N° 4 de 1988










Dans Le Républicain lorrain :

Projet de la section du Pays de Bitche pour commémorer la Guerre de 1870 en mars 2021.

 




Parution :

miceli

 Deux passionnés d’histoire locale ont enquêté : ils, ont uni leurs esprits curieux dès l’été 2016 pour travailler sur ce mystère enfoui depuis 150 ans. : la ligne ferroviaire Pont-à-Mousson-Rémilly. Elle suivait un tracé Rémilly, Béchy, Luppy, Buchy, Vigny, Louvigny et jusqu’à Atton, pour éviter Metz, où s’étaient retranchés le général Bazaine et ses hommes. Les combats avaient repris le 14 août à l’est de Metz, et le siège de Metz avait comméncé le 20, mais entretemps, côté allemand, ordre avait été donné le 9 août aux troupes de chemins de fer de campagne ( Feldeisenbahnen ) de réparer la voie Sarrebruck Rémilly puis de construire une ligne directe de Rémilly vers Pont-à-Mousson. Trois grands ouvrages en bois dont le plus grand se trouvait entre Rémilly et Béchy : 150 mètres de long et 7 mètres de haut environ deux ouvrages de franchissement sur la Seille et la Moselle, constituaient ce tracé.




Archives :

adm2

La liste des soldats mosellans morts pendant la guerre de 1870-71, diffusée sur un écran au musée départemental de la guerre de 1870 et de l'Annexion à Gravelotte est proposée en ligne sur le site des archives départementales de la Moselle.






Dans les Cahiers lorrains :

c-l1994 

L'animation de la citadelle de Bitche, ANDRE SCHUTZ dans Les Cahiers Lorrains N° 2 de 1994










Exposition :

L'exposition sur la Guerre de 1870 préparée par la SHAL et le Musée de la Guerre de 1870 et de l'Annexion, réalise avec la participation du département de la Moselle est actuellement visible au musée de Gravelotte. Elle sera encore visible sur ce dernier site lors de notre assemblée générale prévue le 3 octobre.



Dans les Cahiers lorrains :

cl1984


Guerre et mémoire collective, YVES LE MOIGNE dans Les Cahiers lorrains N° 4 de 1985










Parution :

tourmente

La Moselle dans la tourmente de la Guerre de 1870, Frédéric Gaudinet, éditions Gérard Louis

1870 est une année à marquer au fer rouge pour les Français et plus particulièrement pour les Mosellans, en pre¬mière ligne. Sous un prétexte fallacieux, Otto von Bismarck, va pousser la Prusse dans le seul but d'assurer l'unité de l'Allemagne. De l'offensive, il passe au mode défensif. Les citadelles mosellanes de Metz, Thionville, Bitche et Longwy vont ainsi se retrouver face aux armées prussiennes et ses alliés. Les commandants de place s'organisent tant bien que mal. Mais la chute inattendue de Metz et la "trahison" de Bazaine changent la donne. Faute de renforts et abandonnées de tous, les autres places fortes ne pouvant résister au déferlement prussien, rendent les armes. La dernière à lâcher prise sera Bitche en mars 1871. Cette guerre s'achèvera par la signature du traité de Francfort dont les conséquences vont peser sur les populations de Moselle et d'Alsace pour quarante-huit années..

Dans le Républicain Lorrain :

rl31082020

 

Journée de commémoration à Bitche le 30 août 2020






Sur Facebook :

ministre

Visite de la ministre déléguée aux Armées à Gravelotte le 30 août dernier

https://www.facebook.com/photo?fbid=313151789899862&set=pcb.313153566566351








Parution : 

jacoby

1870 La Guerre en Moselle, Jean-Claude Jacoby, éditions Paraiges

Trente-deux jours ! Il aura suffi de trente-deux jours au peuple de France pour qu'il passe de l'euphorie à la consternation et à la colère, après les batailles d'août 1870.
Cet ouvrage se veut limité dans l'espace et dans le temps. Il évoque les combats et la vie dans l'ancienne Moselle pendant la guerre impériale et le blocus de Metz après la capitulation de Sedan et la chute de l'Empire. Il se nourrit de nombreux témoignages inconnus, laissés par des combattants et des témoins civils. Ces narrations, qui traduisent un accent de vérité inégalable, restituent on ne peut mieux l'atmosphère exacte des événements.
Appuyés sur plus de vingt ans de recherche, confrontés aux publications existantes et éclairés par les sources les plus récentes, ces témoignages jalonnent le déroulement chronologique des événements jusqu'à la capitulation de l'armée du Rhin et sa captivité en Allemagne. L'ensemble est richement illustré de plus de deux cents documents rares ou inédits.

Dans Les Cahiers lorrains :

c-l1971

A propos du siège de Metz en 1870/71. Ephémérides d'un assiégé : le pasteur Othon Cuvier, ROGER MAZEAURIC, dans Les Cahiers lorrains N° 4 de 1970









Sur Facebook :

champts-de-feu


Journée de commémoration à Gravelotte le 15 août 2020

https://www.facebook.com/MuseedelaGuerrede1870Gravelotte/posts/3205183562900569








Parution : 

bv000073

Atlas de la guerre 1870/71, Stéphane Przybylski, éditions Paraiges

Eté 1870, les armées européennes sont encore organisées et commandées selon des usages en vigueur au temps de Napoléon 1er. Soldats français et allemands vont brutalement faire connaissance avec les armes à feu apparues pendant la révolution industrielle. Les ravages provoqués dans leurs rangs par les fusils et les canons à tir rapide, sont autant de caractéristique de la guerre moderne.
Tous ces facteurs, beaucoup mieux maîtrisés dans le camp germanique, précipitent la défaite française. Ses conséquences politiques vont influencer durablement l'équilibre des forces sur le continent. 
Cet ouvrage propose de découvrir un conflit presque oublié et donne les clés pour appréhender la complexité d'une guerre moderne. Grâce à de nombreuses cartes basées sur les travaux des états-majors français et allemands et une iconographie en grande partie inédite, l'Atlas de la guerre 1870-1871 est un livre de référence.


Dans les Cahiers Lorrains :

c-l1971

 

La Lorraine et la guerre de 1870-1871 - Bilan des travaux récents, F-Y LE MOIGNE dans Les Cahiers lorrains N° 3 de 1971








Dans le Républicain Lorrain :

champs-de-feu 

150e anniversaire des batailles de la guerre de 1870 au musée de la Guerre de 1870 et de l'Annexion à Gravelotte

 

https://c.republicain-lorrain.fr/pour-sortir/loisirs/Spectacle-theatre-conte/Autres-spectacles/Lorraine/Moselle/Gravelotte/2020/08/15/Les-champs-de-feu

 

 

 

 

Dans l'Ami-Hebdo :

ami-hebdo05082020 

 

Présentation du musée de la Guerre de 1870 et de l'Annexion dans l'Ami-Hebdo du 5 août 2020

 

 

 

 

 

 

 

Dans les Cahiers Lorrains :

cl92

 

 

Jean NAUROY, Bernard HOUSSEMAND et Armand HENRY, Les lieux de mémoire de la guerre de 1870 en Pays messin dans Les Cahiers lorrains N° 3-4 de 1992

 

 

 

 

 

 

Parution :

bv000183

Moselle 1870. Guide historique et touristique des monuments commémoratifs des champs de bataille - François Hoff, Bernard Pollino et Francis Pochon, éditions des Paraiges

Les auteurs de Metz 1870, complètent par ce nouvel ouvrage la connaissance des monuments commémoratifs de 1870 au-delà de Metz et l'étendent à tout le département actuel de la Moselle, le secteur de Sarrebruck en Sarre et les anciens cantons mosellans d'avant 1871 restés français après l'Annexion.

Ce livre traite ce patrimoine spécifique à travers deux approches. Une première partie présente l'histoire de ces monuments, de leur édification jusqu'à nos jours. Elle donne les clés de lecture indispensables à la compréhension des raisons de leur construction, et surtout elle les replace dans la problématique plus globale de l'Annexion.

La seconde partie, sous la forme d'un guide pratique et exhaustif, doit permettre à chacun de partir à la découverte de ce patrimoine commémoratif.

 

 Dans les Cahiers Lorrains :

2009-1 

Éric NECKER, Du Kriegsmuseum au musée de la guerre de 1870 et de l’annexion à Gravelotte : de la mémoire à l’histoire dans Les Cahiers lorrains N° 1-2 de 2009

 

 

 

 

 

 

 

Parution :

lecaillon

Les peintres français et la guerre de 1870 - Jean-François Lecaillon, éditions des Paraiges

Si la guerre de 1870 n'a pas eu une incidence prépondérante sur la naissance du mouvement impressionniste de 1872, ces « nouveaux peintres » n'ont pas été épargnés par celle-ci. Quelles raisons furent assez fortes pour retenir ces artistes de témoigner du conflit ? 

Ont-ils seulement évité de le faire ? C'est sur ce point que l'enquête commence. Malgré les apparences, les peintres issus de toutes les écoles du moment n'ont pas ignoré le sujet. Mais comment l'abordent-ils et dans quel état d'esprit ? Quels sentiments les animent et expliquent les détours qu'ils empruntent pour ne pas représenter la guerre comme le font les académiques.

Font-ils volontairement silence sur elle ? Les raisons techniques, artistiques et politiques se mêlent pour justifier ces oeuvres et ces approches différentes. Mises en perspectives, elles font aussi apparaître une chronologie de la représentation de la guerre qui épouse celle des débats divisant les Français entre 1871 et 1914.

 

Animé par | SPiConcept | La SHAL est une association de loi 1901 | Tous droits réservés | Moselle, Région Grand Est - FRANCE | (c)2019